Ferrari 500 TRC spyder Scaglietti 1957 #0682

Souvent, une marque se caractérise par une architecture de moteur. Porsche et son Flat 6, le V8 Ford, le 6 en ligne Jaguar et bien evidemment Ferrari et son V12.

Mais la Scuderia à conçu d’autres types de moteur pour des voitures non moins prestigieuses. C’est d’ailleurs sur un 4 cylindres que les mots « Testa Rossa » furent utilisés pour la première fois.

En 1954, Enzo Ferrari, qui observait la concurrence, demanda à son ingénieur moteur, Aurelio Lampredi de concevoir un moteur léger bénéficiant d’un meilleur couple à bas régime. Moteur qui devait permettre aux pilotes une sortie de virage plus rapide.

Le moteur imaginé sera un 4 cylindres de 1986 cc double arbre à cames en tête, développant 170 chevaux à 7400 t/m et alimenté par 2 carburateurs Weber 50 DCO.

Ce moteur allait équiper les monoplace et les GT.

Dans cette catégorie, la voiture sera la 500 Mondial dont 15 exemplaires furent fabriqués en 1954 par le carrossier Scaglietti.

Après le départ de l’ingénieur Aurelio Lampredi de Ferrari en 1955, une nouvelle équipe d’ingénieurs fut formée, comprenant Vittorio Jano, Alberto Massimino, Luigi Bellentani et le jeune Andrea Fraschetti.

Ceux ci ont affiné le travail de Lampredi et eurent l’idée de peindre la culasse du moteur en rouge pour la différencier des autres moteurs. Associant ainsi pour la première fois le nom de Testa Rossa à celui de Ferrari. Le moteur Testa Rossa utilisait le même alésage de 90 mm et la même course de 78 mm que les 500 Mondial de Lampredi, mais grâce notamment à de nouvelles bielles la puissance passa à 180 ch.

La carrosserie de la Ferrari 500 sera retravaillée et la TR de 1956, ne pesant que 680 kg, pouvait atteindre la vitesse de 260 km/h. Ce modèle remporta de nombreuse victoires, piloté par Peter Collins, Mike Hawthon, Phil Hill ou Carroll Shelby.

500 Mondial 1956

En 1957, la 500 TR devait être modifiée pour répondre aux nouvelles réglementations de l’annexe C du Code sportif international qui étaient entrées en vigueur début 1957, d’où le C dans le nom du modèle.

La liste des modifications comportait notamment un parebrise sur toute la largeur de la voiture, une porte du côté passager et une capacité de réservoir passant à 120 l.

Ferrari 500 TR
Frrari 500 TR – crédit photo Bob Norton

Scaglietti en profita pour concevoir une carrosserie plus basse, plus raffinée et plus séduisante encore que celle de la 500TR.

La 500 TRC était née et 19 exemplaires en seront produites.

La voiture #0682 est livrée en 1957 à Jacques Swaters de l’Ecurie Nationale Belge.

Elle participa au GP de spa 1957 qu’elle termina deuxième de sa classe.

La voiture remportera une victoire de classe aux 24h du Mans de la même année pilotée par Lucien Bianchi/Georges Harris (7eme du général avec le num 28).

La voiture #0682 participera encore en 1957 au GP de Suède et au Dailly Express Trophy de Silverstone pilotée par Willy Mairesse.

En 1958 la voiture fut vendue à Gaetano Starrabba et participa à de nombreuse courses italiennes. Notamment la Coppa Shell de Monza où elle termina 4eme et remporta la Corsa sul Monte Pellegrino.

Plus tard dans l’année, la voiture remportera une victoire de classe à la Targa Florio (S2.0) et termine 7eme du général pilotée par le duo Starrabba / Cortese. (Num 90)

En 1959 la voiture (#140) participera à nouveau à la Targa Florio pilotée par Gaetano Starrabba / Domenico Lo Coco. Elle sera accidentée et ne termina pas la course.

La voiture passera alors dans plusieurs mains pour être restaurée avec tallent et précision par DK engineering en 1992.

La voiture aujourd’hui :

Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur – Reproduction prohibited without permission of the author

@waltheradriaensen pistonsandwheels

2 commentaires sur « Ferrari 500 TRC spyder Scaglietti 1957 #0682 »

  1. Comme toujours, excellent article sur ces bolides qui ont fait la légende du sport auto dont j’ai pu en voir certaines à leurs époques et que je revois encore lors de meetings à Spa Francorchamps.
    C’est super aussi de montrer leurs parcours après leurs exploits. Tout grand merci 🙏

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :