Lister Costin Coupé

Chaque Lister est particulière mais certaines d’entre elles sont encore plus exceptionnelles. C’est le cas de HCH736 dont l’histoire sera illustrée dans un prochain article et également de WTM446 unique Lister Coupé jamais construite.

Brian Lister créa la marque Lister en 1954 à Cambridge. Il travailla sur la conception d’un châssis tubulaire assez large pour permettre au pilote une position de conduite basse, diminuant ainsi la surface frontale de la voiture et optimisant sa pénétration dans l’air.

Dans un premier temps les voitures seront équipées du moteur MG de 1500cc sans grands succès. Il y installa ensuite un moteur Bristol 2l beaucoup plus performant.

Les Lister Bristol remporteront plusieurs victoires dont Silverstone avec une voiture pilotée par Archie Scott Brown, homme qui restera intimement lié à la marque.

En 1956, Brian Lister remplaça ensuite le moteur Bristol par celui de la Maserati A6GCS avec des résultats en dents de scie.

La grande époque des Lister débute en 1957. Jaguar s’étant retiré de la compétition fin 1956, le moteur de la type-D allait être disponible pour les écuries privées et pour les constructeurs indépendants. Le fameux 6 cylindres en ligne de 3785 cc équipé de 3 carburateurs Webber allait être largement utilisé en compétition par bon nombre de constructeurs anglais.

Le châssis habillé par une carrosserie en aluminium équipée du moteur Jaguar font de la Lister une voiture redoutable capable d’atteindre les 100 miles en 11s2.

En 1957 la voiture est encore améliorée, et portera une nouvelle carrosserie qui sera connue sous le nom de Knobbly. Ce qui peut se traduire par « bosselé » surnom lié aux courbes multiples de la voiture.

Les lister Knobbly remportèrent de nombreuse courses, battant de grands noms tel que Ferrari et les Aston Martin.

Malheureusement l’histoire de Lister sera endeuillée cette année là par l’accident mortel de Scott Brown à Spa Francorchamps.

En 1958, en vue de gagner en vitesse de pointe, élément clé pour une victoire au Mans dans la ligne droite des Hunaudieres, Brian Lister engagea Franck Costin, aerodynamitien de renom, qui avait précédemment travaillé sur la Lotus Mark VIII.

Franck Costin dessina une nouvelle carrosserie et, avec un moteur identique à la Knobbly, la voiture gagnera 45km/h en vitesse de pointe.

Neuf exemplaires furent construites, deux lister Costin furent équipées du moteur Jaguar et sept du moteur Chevrolet.

En 1959 Brian Lister effondré par la mort de son ami Yvor Bueb arrêta ses activités.
Entre-temps WTM446 , en 1960 remporta Oulton Park et Brands Hatch.

En 1963 Peter Sargent et Peter Lumsden, rachèteront la Lister fabriquée en 1959 pour Jim Diggory.

Cette voiture avait un chassis « spaceframe », donc à treillis multitubulaire et ils commandèrent une étude à Playfords, basé à Londres, pour un modèle coupé en vue de participer au 24h du Mans de 1963.

La suspension avant sera composée d’une double triangulation et de ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs télescopiques. L’arrière sera un essieu DeDion, des bras oscillants jumelés et des ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs télescopiques, les jantes seront des Dunlop en Magnésium de 16 pouces.

La voiture ne pèsera que 1,105 kilo pour une puissance de 306 bhp / 228 kW @ 5,500 rpm, elle atteignait les 100 km/h en 4,9 sec.

Cette voiture, WTM446, qui restera un modèle unique, sera extrêmement rapide pouvant atteindre les 275km/h.

Malheureusement le succès ne sera pas au rendez vous et malgré des prestations exceptionnelles, une casse moteur empêcha WTM446 de briller en course.

Après trois heures de course, où la voiture fut très rapide, les boulons d’embrayage cassèrent. Boulons fournis par Jaguar mais qui ne semblaient pas être aux normes, élément qui fit polémique à l’époque.

La voiture participa également au 1000km du Nürburgring pilotée par Joachim Fairman. Là aussi la voiture fut extrêmement rapide mais dut abandonner suite à la casse de sa suspension arrière.

La Lister Costin Coupe au Mans en 1963

La même voiture aujourd’hui

Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur – Reproduction prohibited without permission of the author

@waltheradriaensenpistonsandwheels

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :